Connaissez-vous le middle form d’impro ?

novembre 2, 2020 9:03 Publié par Laissez vos commentaires

Avez-vous déjà vu ou entendu parlé du A4 ?

Pas le fameux format papier, au combien si précieux pour vos notes de services et autres gâteries du genre mais le spectacle créé et produit par la LIPHO ?

Le A4 c’est un spectacle d’improvisation théâtrale de type middle form comme on l’appelle dans notre jargon d’improvisateurs. C’est à dire des improvisations qui sont plus longues que des improvisations courtes, qui durent en général de 2 à 10 minutes maximum (improvisations que vous retrouvez dans des spectacles de type match d’impro, catch d’impro ou cabaret) et moins longues que des improvisations longues, c’est à dire des improvisations qui se présentent sous la forme de pièce de théâtre improvisée, d’environ 1H à 1H30.

En général, un middle form comprend des improvisations d’environ 15 à 20 minutes… finalement, c’est un peu comme le court métrage vis à vis du long métrage au cinéma.

L’avantage ? Comme pour un cabaret ou un match, le public voit se dérouler sous ses yeux plusieurs histoires, il est amené dans des univers très différents à chaque impro. Et en même temps, le temps disponible permet aux improvisateurs de construire des personnes plus riches et des histoires plus denses.

Si vous avez l’habitude d’aller voir des matchs ou des cabarets et que vous voulez tester autre chose… c’est une bonne option pour voir si des formats plus longs peuvent vous intéresser !

La LIPHO a créé son propre format middle form qui s’appelle le A4.

Le pitch ?

4 comédiens jouent des improvisations longue durée, 4 fois 20 min, dont le point de départ est une phrase extraite d’un livre. Ce format révèle toute la créativité et la complicité des comédiens. Il permet de développer les personnages afin de construire une longue histoire pleine de rebondissements.

Si vous voulez en savoir plus, notre Léa vous raconte dans la vidéo ci-dessous comment ça fonctionne. Elle avait préparé cette petite vidéo pour notre dernier spectacle où elle était maître de cérémonie.

Nous n’avons pas filmé le spectacle mais voici ci-dessous quelques photos pour vous donner une idée de l’ambiance.

Crédits photo : Marion Dunyach

 

Tags :

Cet article a été écrit par Maryam Texier